Emile Besson Février 1967 (MIROIR SPRINT)
Jean de Gribaldy, le Mousquetaire du 20e siècle

S’il était né quelques siècles plus tôt, il aurait été un parfait mousquetaire. Et de haute lignée... A moins qu’il n’ait choisi d’être Mandrin ou Cartouche ! Gentilhomme, redresseur de torts, bon vivant avec panache, toujours souriant avec désinvolture, Jean de Gribaldy est un homme d’action. Ça lui est venu sur le tard. Car coureur cycliste, voila une vingtaine d’années, mon ami Jean n’avait pas une ambition à la mesure de ses réelles qualités. Pour ceux qui ne le fréquentaient que de loin, c’était un doux garçon, discrètement élégant. Et dans les pelotons du Tour de France, ou sur les routes suisses qu’il affectionnait, « de Gri » n’attirait pas le regard de ceux qui disséquaient la course, autopsiaient les vedettes d’alors, les Robic ou les Bobbet, les Coppi ou les Bartali... on se contentait, parfois, de souligner la bonne tenue de Jean de Gribaldy.


Mais pour ceux qui le côtoyaient, pour ceux qui savaient le découvrir, quel merveilleux copain. Oui, il y avait du mousquetaire en lui. Mais sans doute aurait-il préféré rimailler que ferrailler ! Avec son ami Paul Giguet il était une espèce de Jean de la Lune, à l’humeur toujours égale, ne cherchant jamais d’excuses. Et si ce n’avait été que cela... Mais Jean était un coureur de valeur. Pourquoi n’y a-t-il jamais réellement cru ? Le vélo, pour lui, c’était un violon d’Ingres.

«Retraité», il a merveilleusement réussi dans la vie. Commerçant avisé, pilotant son avion, il aurait pu resté un homme heureux, sans soucis. Mais Jean a été vacciné avec un rayon de bicyclette. Alors son violon d’Ingres, le vélo, il l’a repris un beau jour.

Directeur sportif, un peu constructeur, un peu patron, de Gri s’est amusé dans les difficultés. Il a monté une sympathique équipe que certains, un peu vite, avaient baptisée l’Armée du Salut. « Une Armée du Salut qui, en tous les cas, fait parler d’elle en début de saison. Et continuera.



Partager
©jeandegribaldy.com 2006-2017 © May not be reproduced without written permission
postmaster@jeandegribaldy.com