Pierre Douglas 2 Novembre 2006
Cher ami,

Toujours, je garderai de Jean de Gribaldy le souvenir d’un homme courtois, chaleureux et élégant. Je l’ai côtoyé de nombreuses fois dans le Tour de France. Il dirigeait l’équipe qui portait son nom. Comme avant lui Louison Bobet, il a su habilement mêler le sport et l’élégance, ce qui est rare. Et puis il m’a rendu visite à l’Alcazar de Paris où je menais la revue (1982-1983). Il aimait le music-hall et les jolies femmes, et montrait ses goûts toujours avec beaucoup d’élégance. J’étais fier d’être son ami et garde en souvenir l’image d’un homme bien.


Partager
©jeandegribaldy.com 2006-2017 © May not be reproduced without written permission
postmaster@jeandegribaldy.com