Sean Kelly (Be Celt) 29 avril 2022
Je ne serai jamais devenu ce que je suis sans Jean de Gribaldy

"La France, votre arrivée en 1977 à Besançon, vous l’Irlandais que personne ne connaissait sauf une personne : Jean de Gribaldy".

“Oui, je m’en souviens très bien. En 1976, alors que je labourais le champ de chez nous à Curraghduff, un Français débarque à la ferme familiale. Il me propose de passer professionnel chez Flandria, j’avais 20 ans. Ce Français se nommait Jean de Gribaldy et il a changé ma vie. Je ne serais jamais devenu celui que je suis sans lui. Je lui dois énormément.

En 77, je débarque à Besançon, je signe à l’AC Bisontine pour les amateurs et chez Flandria pour les pros. Je regarde toujours ce que fait ce club formateur AC Bisontine. Ils en sortent toujours des champions chez les juniors, des Français, des Irlandais mais on en parle pas souvent dans les médias je trouve, c’est bien dommage car ils font un travail formidable avec les jeunes…

Cela me rappelle tant de choses cette époque à Besançon. L’équipe pro pouvait se nommer Flandria, Splendor, KAS, Skil Sem Kas Miko, on s’en foutait, on était avec Jean de Gribaldy. On l’aurait suivi partout, on lui était fidèle car il était bien plus qu’un manager, il était un Grand Homme. Il me manque…”.

Partager
©jeandegribaldy.com 2006-2022 © May not be reproduced without written permission
postmaster@jeandegribaldy.com